J’ai participé à un projet de mail art poétique

Pendant le second confinement de cette drôle d’année 2020, j’ai participé à un projet de mail art poétique. Alors que je jetais un coup d’œil à mon fil d’actualité Facebook, un post a attiré mon attention. C’était une enveloppe, joliment personnalisée. J’ai donc décidé de cliquer sur l’image, histoire de découvrir la page qui se cachait derrière…

Une initiative originale, à la croisée du réel et du virtuel

Après avoir fait défiler plusieurs photos, j’ai découvert qu’il s’agissait en fait d’un projet de mail art (ou art postal) poétique, lancé par Diane Beauchamps. Sur sa page Facebook « Un petit moment de solitude », l’artiste propose en effet aux lecteurs de rédiger un court poème ou un haïku, venu d’un auteur ou imaginé par eux, d’illustrer une enveloppe, et d’envoyer l’ensemble à son adresse postale. Une initiative on ne peut plus originale qui invite chacun à exprimer sa créativité. Ses propres œuvres et celles qu’elle reçoit sont publiées régulièrement sur sa page Facebook.

Et on peut dire que les sources d’inspiration y sont nombreuses ! Je trouve les créations de Diane Beauchamps particulièrement poétiques. Vous trouverez ici, une panthère bleue en balade, et là, une mignonne famille de rongeurs qu’elle a dessinés et mis en couleurs en utilisant un timbre de l’année du rat. Ou bien encore Marianne – avec le fameux timbre vert en guise de tête et le corps tracé au stylo – à bord d’un bateau, en train de scruter l’horizon…

C’est à mon sens ça, le détail le plus intéressant de ses œuvres. Quand l’artiste intègre le timbre (ici donc, Marianne) à ses créations. D’ailleurs, fin novembre, Diane Beauchamps a proposé à ses lecteurs de lui faire parvenir un mail art poétique thématique. L’idée : illustrer une enveloppe en utilisant, justement, le timbre Marianne et trouver ou écrire soi-même un poème bref ou un haïku comprenant le mot « frisson ». C’est à ce projet que j’ai participé. La poétesse lyonnaise Samantha Barendson a inauguré la série de courriers. Voici sa création.

L’art du haïku redécouvert

Personnellement, j’ai été ravie de redécouvrir les haïkus, et, surtout, de m’essayer à en écrire moi-même. Ces poèmes de trois vers viennent du Japon. Ils évoquent la nature, les saisons, et célèbrent l’instant présent en éveillant des émotions chez le lecteur. Car un haïku est avant tout le témoignage d’une expérience sensible. En voici quelques exemples célèbres.

« Le rossignol !
Mes mains au-dessus de l’évier
S’interrompent. »

Chigetsu-ni (1622-1708)

« Matin de printemps –
Mon ombre aussi
Déborde de vie ! »

Issa Kobayashi (1763-1827)

Pour mener à bien cet exercice rédactionnel, je me suis inspirée pour ma part de l’univers de la montagne. J’en ai écrit deux, et j’ai pris soin d’envoyer le second à Diane Beauchamps : celui incluant le mot « frisson ».

« Dans la calme vallée
Brillent les rayons du soleil –
Été indien. »

« La neige ce matin
Recouvre les hauts sommets
Frisson d’enthousiasme. »

Quant à mon enveloppe, la voici !

Si vous voulez en savoir plus sur cette initiative et même participer à votre tour, rendez-vous sur la page Facebook « Un petit moment de solitude ».

Alors, êtes-vous tenté par l’expérience ? Aviez-vous déjà entendu parler du mail art ?

avatar auteur atelier daphnis
Pauline
Écrivain public et biographe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient également vous intéresser…

tasse de chocolat chaud et enveloppe posées sur un livre

Trois idées créatives en période de Covid

Afin de vivre cette période de Covid de façon sereine et contrer la monotonie ambiante, j’ai réco…
quelques fleurs déposées sur des livres

Goûter à la poésie

Marbeuf, Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Apollinaire… Dès l’école primaire, au collège, au lycée o…
homme qui regarde un planning

La méthode Kaizen, ou comment gérer au mieux ses projets

« Quand on ne sait pas où l’on va, tous les chemins mènent nulle part », écrivait le diplomate am…

© Atelier Daphnis. Tous droits réservés.
Design par Nomad Studio TL.